Projet de renforcement de renforcement de la résilience de l’agriculture…

Le projet comprend l’aménagement de périmètres irriguées avec un système constitué de forages, de réseaux goutte-à-goutte et californiens, d’un champ solaire, de pompes solaires photovoltaïques, etc., dimensionné en fonction des périmètres. Un total de 1000 ha sera développé dans cinq régions à savoir : Dosso, Niamey, Tahoua, Tillabéry et Agadez. Afin de faire bénéficier le projet aux couches vulnérables, le projet a proposé de réaliser des unités de 5ha (soient 200 unités de 5 ha) pour des groupements d’agriculteurs dont un accent particulier porté sur les groupements féminins.

Le projet a pour objectif principal  de contribuer à assurer durablement la sécurité alimentaire par le renforcement des capacités de résilience de l’agriculture aux changements climatiques au Niger, à travers la promotion de techniques innovantes d’irrigation. Spécifiquement le projet vise à : i) renforcer les capacités des acteurs sur les systèmes d’irrigation résilients au climat ; ii) soutenir la mise en place des technologies efficientes d’économie d’eau et d’énergie, de conservation des sols pour améliorer la productivité des exploitations ; iii) appuyer la diversification des moyens de subsistance pour améliorer les revenus des exploitants agricoles

Le projet qui se veut une opération pilote au niveau national, est structuré en trois grandes composantes: (i) renforcement des capacités techniques et organisationnelles des parties prenantes et dissémination des leçons apprises; (ii) confortation et aménagement de périmètres irrigués avec des techniques durables; et (iii) appui à la diversification des moyens de subsistance et amélioration du revenu des exploitants agricoles.

Il faut rappeler que dans le cas du Niger, la question de la sous production agricole confrontée aux effets néfastes des changements climatiques est due, entre autres, à la disponibilité insuffisante de l’eau d’irrigation et aux difficultés liées à l’exhaure de l’eau même dans les zones où l’eau est disponible. Les mesures d’adaptation concernent donc, dans le cas du présent projet, les réponses apportées à l’économie de l’eau (le goutte-à-goutte et le réseau californien) et aux moyens permettant de rendre disponible cette eau (à travers les pompes solaires) quels que soient les dérèglements climatiques.

.

Le projet comporte des bénéficies environnementaux et socio-économiques notamment :

  • la gestion durable des ressources en eau;
  • la réduction de la consommation des combustibles fossiles;
  • la réduction des émissions de GES;
  • l’amélioration de la qualité des sols;
  • meilleur accès à l’énergie pour l’irrigation;
  • la réduction des factures énergétiques;
  • l’amélioration de la production et des revenus des agriculteurs;
  • la création d’emplois;
  • l’allègement des tâches des femmes et des enfants;
  • l’amélioration des revenus des groupements de femmes;

la promotion de l’agriculture durable et au renforcement de la sécurité alimentaire


Recents Projects


 

  • All
  • Agriculture
  • Building
  • Changement climatique
  • Electricité
  • Energie renouvelable
  • Finance climat
  • Gaz a effet de Serre
  • GES
  • Gestion des déchets
  • Infrastructures durables
  • Ingenieurie environnementale
Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *